Activités des élèves
2017/2018
Le projet d'aménagement du foyer prend forme
Une première étape dans l'aménagement du foyer ; la fabrication de mobilier.

Dans l’atelier de la Maison familiale et rurale (MFR) de Sainte-Bazeille, les travaux de peinture se sont achevés dans la bonne humeur, la semaine dernière. Les élèves ont fabriqué et décoré le mobilier qui rejoindra bientôt le foyer de l’établissement, comme ces bancs confectionnés avec des palettes. Depuis près de deux mois, ils ont reçu l’aide de jeunes demandeurs d’asile du Centre d’accueil et d’orientation. Ces derniers ont participé à différentes activités et sorties, avec toutes les classes de la MFR. Ce partenariat les associe dans un projet valorisant, crée du lien social, apporte un peu d’humanité à ces personnes qui vivent dans l’attente d’une reconnaissance administrative, une ouverture à l’autre de part et d’autre, et permet des échanges en français et en anglais.

Sylvie Van de Vondèle correspondant Sud ouest

 

Jardin Ephémère
Une création des jeunes de première "Aménagement Paysager". Bravo !

 

Première journée Portes ouvertes le 3 février 2018
A l'occasion de cette journée, nous avons reçu des parents et des jeunes intéressés par l'alternance.

Samedi 3 février, la Maison familiale préparait la rentrée 2018 en ouvrant ses portes pour accueillir les familles intéressées par ses formations et sa pédagogie.

Chaque famille a tout d’abord visité les locaux (salles de classe, réfectoire, foyer, internat…), accompagnée d’élèves ou de membres du conseil d’administration, avant d’être reçue en entretien par un formateur de la filière que l’enfant souhaite suivre.

Pour finir, une présentation des aspects administratifs et financiers a été proposée par une secrétaire. L’ensemble du personnel et les élèves étaient présents pour répondre aux questions diverses.

Erasmus en Lituanie et Italie

L’établissement, qui compte actuellement 100 élèves pour 17 encadrants, dont huit enseignants, espère accueillir une vingtaine d’élèves supplémentaires, avec un projet pédagogique mettant en avant l’acquisition de l’autonomie du jeune, au moyen, entre autres, de l’apprentissage. Un autre projet important dans la scolarité des élèves : le projet Erasmus. Il leur permet de partir en stage à l’étranger. Au mois de mars, 14 élèves partiront à Vilnius (Lituanie), et cinq à Ragogna (Italie), encadrés par leurs enseignants. Ils seront en stage dans différentes structures, par deux. Ils seront responsables de leurs déplacements (transports collectifs) jusqu’à leur lieu de travail. Ce voyage, outre les souvenirs qu’il laisse à ces jeunes, représente également pour eux une ouverture professionnelle, une confrontation à une autre culture, une prise d’autonomie. Le week-end, des sorties culturelles sont prévues. Ce projet est financé par le Conseil régional et l’Agence européenne. Au mois d’avril, un diplôme Europass sera remis aux étudiants qui ont validé ces stages.

Correspondante Sud-Ouest Ste Bazeille : Sylvie Van de Vondèle.

 

Un beau foyer pour les jeunes
Le vendredi 2 mars, c'est le fruit d'un partenariat impliquant la classe de première SAPAT, les jeunes migrants de la commune, un grapheur sympathisant et l'association sports et loisir de Lagupie qui a été inauguré en présence de tous les acteurs.

 

 

Partenariat Niger
Les jeunes ont participé le samedi 10 mars à la journée de l'association à Meilhan sur Garonne

Samedi, à Meilhan-sur-Garonne, des élèves de la Maison familiale  rurale de Sainte-Bazeille participaient à la soirée organisée par Solidarité femmes internationale, avec laquelle l’établissement Bazeillais est partenaire.

Cette Organisation non gouvernementale (ONG) a ouvert à Agadez, au Niger, une Maison des femmes dans laquelle, femmes et jeunes filles peuvent trouver refuge, scolarisation, formation… Des ateliers d’artisanat et un restaurant complètent le dispositif, visant à intégrer ces femmes et les rendre autonomes.

Les élèves de la MFR ont, au cours d’un défilé, présenté certaines des confections colorées fabriquées dans ces ateliers et proposées à la vente.

Ils participent également, tout au long de l’année, à la récolte de fonds pour soutenir l’ONG. Une belle occasion d’aider les autres et de se rendre compte que l’accès à l’école et à une formation est une chance.

 

 

Marmande: de « sacrées » jeunes filles sur scène !
Marmande a accueilli, hier, l'étonnant spectacle "Ces filles-là": une manière de voir le féminisme d'aujourd'hui.

Comédiennes professionnelles et adolescentes du Marmandais, ensemble sur scène pour un super spectacle. (©Le Républicain)

Hier, le spectacle « Ces filles-là » a été donné à deux reprises sur la grande scène du théâtre Comœdia, d’abord pour les scolaires, puis pour le grand public.

Avec une particularité: la présence, aux côtés des comédiennes professionnelles de la compagnie Ariadne, de jeunes filles d’ici, choisies pour jouer une pièce saisissante dans laquelle chaque jeune, ou presque, peut se reconnaître.

Elles étudient donc au lycée val de Garonne, à la Compassion, à la MFR de Sainte-Bazeille, ou sont au Foyer du château, ou encore à l’IME de Solincité. Mais difficile de les reconnaître tant elles se sont « fondues » dans la distribution professionnelle, après deux jours seulement de répétition.

«Ces filles-là» a mis en scène la condition féminine, d’hier mais surtout d’aujourd’hui, avec le grand danger que peuvent représenter les dérapages sur les réseaux sociaux. Des mots parfois crus, certes, mais ne sont-ils pas utilisés  par tous, ou presque?

Du théâtre, un peu de danse, beaucoup de créativité, d’imagination et de talent: voilà ce qu’ont présenté à Marmande « Ces filles-là ».

 

Projet "Migado" dans le cadre de l'enseignement de l'écologie
Bientôt l'aboutissement du projet