Activités des élèves
2013/2014
Création Land'Art par les 4ème EA
Un des thèmes développés en classe de 4ème est l'art, l'artisanat et la créativité. En voici une illustration.

Les terrains de sport revisités

                Jeudi après-midi, les élèves de la classe de 4ème se sont initiés aux plaisirs de la création Land ‘Art. Ils ont passé l’après-midi dans le parc de La Maison familiale, à la recherche de matières végétales et minérales pour la réalisation de leurs chefs d’œuvres.


Un moment de partage, riche en couleurs, en odeurs, et en créativité.


Bienvenue dans l’exposition éphémère des 4èmes……


La classe de 2nde NJPF poursuit sa découverte des espaces naturels
Découverte de la faune Lot et Garonnaise

   Après avoir découvert avec les 2° NJPF, au cours de la première semaine, les végétaux qui peuplent notre paysage, nous sommes allés rencontrer les acteurs départementaux qui œuvrent au sein des fédérations de chasse et de pêche.

  Daniel, de la fédération de chasse, nous a présenté l’organisme dans lequel il travaille, son rôle de protection de la nature et de gestion de la faune sauvage.

  Nous avons pu découvrir les espèces vivantes et chassables, notamment des oiseaux, tels que les canards : souchet et colvert, le faisan, la perdrix et la tourterelle des bois, des mammifères, comme le lièvre, le sanglier ou le cerf. Les espèces considérées comme nuisibles ont également été évoquées.

  Cédric, technicien-animateur de la fédération de pêche, nous a ensuite présenter le rôle de l’organisme, notamment la valorisation des cours d’eau et le repeuplement en espèces péchables. Dans un second temps, il nous a présenté les différents insectes et poissons de nos cours d’eau. Nous avons ainsi pu observer des larves de libellules, de cousin ou d’éphémère, puis les poissons blancs comme la carpe, les carnassiers comme le brochet, le sandre et le black-bass, et enfin furent évoqués les poissons migrateurs comme l’anguille, le saumon et l’esturgeon.

  Ces animaux furent ensuite l’objet d’étude en classe afin de connaître leurs caractéristiques morphologiques, ainsi que leur alimentation et lieu de vie, pour les identifier et les reconnaître.



 
 

Changement de président
Article du Sud Ouest du 25 janvier 2014
 

Le changement de président acté lors du dernier conseil d'administration est entré dans les faits lundi. Jusqu'alors, cette institution était présidée par Henri Rouchy depuis 2006, après son entrée dans le Conseil d'administration en 1999. En tant que parent d'élève, il a pu suivre le déroulement de la formation de son fils en Aménagement paysager, débouchant sur un emploi dans une collectivité locale.

Henri Rouchy a pu conduire plusieurs évolutions de la Maison familiale rurale (MFR), et a été grandement honoré l'an passé lors de la célébration de son cinquantenaire. Il a conduit dernièrement le projet d'extension des locaux, permettant désormais à la MFR de disposer d'outils pédagogiques adaptés.

Lors de cette élection à la présidence, Henri Rouchy a parlé d'un « moment de réelle démocratie », avec deux candidats en lice.

C'est un des parents d'élèves, Alain Fornallaz, qui remporte cette élection. Henri Rouchy reste, quant à lui, au sein du conseil d'administration et va continuer à s'impliquer dans le Marmandais.

Alain Fornallaz, installé à Puybarban, près de La Réole (Gironde), connaît bien la MFR, et a une fille en seconde Services aux personnes et aux territoires (Sapat). Il compte s'appuyer bien entendu sur les membres du conseil d'administration, et sera épaulé dans sa tâche par deux vice-présidents, Denis Vergnes et Nathalie de Nardi-Mascotto, en lien avec le directeur, Jean-Maurice Aligon.

Projet d'association

Sa préoccupation principale portera sur la définition du nouveau projet d'association, et en qualité de parent d'élève, il a des idées sur ce sujet. En effet, il s'agit de revoir le document de 2006 qui fixe la trajectoire de l'établissement.

En premier lieu, le projet de vie associative qui doit donner le rôle aux parents pour l'exercice de leurs responsabilités en matière d'éducation, de formation et d'orientation. Le projet éducatif est aussi à réviser, notamment sur les questions liées à l'internat et à la vie résidentielle. Le projet pédagogique et le développement de la formation seront au cœur de cette réflexion, avec la recherche de nouveaux statuts de formation, notamment la formation continue pour répondre à la demande du territoire.

Jean-Paul Quioc


Les 3èmes vainqueurs du cross départemental
Le 6 mars 2014 a eu lieu le cross départemental à Sérignac Péboudou
  Les élèves des classes de 3ème de la MFR ont remporté le cross départemental le 6 mars. Le premier garçon s'est classé 3ème après une chute malheureuse dans une descente.

Les filles ont fourni de gros efforts mais n'ont pas pu décroché la coupe. Les garçons ont réalisé une belle performance collective sous un soleil généreux.

Le trophée récompensant le meilleur classement sur les dix premiers revient à la MFR de Ste Bazeille qui le conserve un an. Au bout de trois victoire consécutive ce dernier revient à l'établissement. Voici un beau challenge pour les deux années à venir.

L'après midi s'est déroulé dans une bonne ambiance.
Les coupes ont été remises par les élus du territoire ainsi que Monsieur Labadie, président régional des MFR et madame Marrauld, présidente départementale.
 

Journée convivale administrateurs-salariés
Ils se sont retrouvés le 10 mars à Roquetaillade et à la ferme du Moulinat

Visite du château de Roquetaillade.

 

Dans un premier temps, la guide nous a présenté l’histoire de cette imposante bâtisse. Celle-ci est encore habitée et certaine pièces sont aménagées de meubles et de tapisseries de différentes époques de notre histoire.

Par la suite, nous avons eu le privilège de monter au donjon accompagné de Monsieur Raoul, administrateur organisateur de la journée. Il nous avait préparé une petite collation appréciée  et consommée dans un cadre magnifique.

 

 

Repas dansant à la ferme du Moulinat à Loubens.

Monsieur Fazembat et deux de ces enfants nous ont accueilli et nous ont fait partagé les produits de leur exploitation.

  

Au cours du repas, d’anciens administrateurs ont reçu des cadeaux en remerciement de leur engagement dans l’association.

La soirée s’est poursuivie en dansant.

Nous remercions la société de transport ARTS (Hure 33) pour leur participation à cette journée.


Préparation des journées portes ouvertes
Les jeunes ont participé aux nettoyage de leurs locaux en vue de l’accueil des familles


 

Préparer les portes ouvertes à la MFR avec les élèves de troisième et de seconde ?

                C’est le grand nettoyage de printemps. On se munit de tout le matériel, c’est la ronde des balais, chiffons, éponges, pelles, et tous autres produits d’entretien. On n’a pas oublié l’huile de coude, et dans la bonne humeur chacun déborde d’énergie et de bonne volonté, on s’entraide, et en musique on remet tout en ordre.

Au final, la maison familiale est prête à recevoir ses visiteurs.


ADEMA (Accès des demandeurs d'emploi aux métiers agricoles)
Un groupe de 10 demandeurs d'emploi en immersion dans le milieu agricole

La Maison familiale rurale a accueilli, du 10 au 16 juin, au total dix demandeurs d'emploi sans niveau particulier, en reconversion professionnelle, pour assurer une formation destinée à l'acquisition de connaissances du milieu agricole.

En effet, certains débouchés existent tant en matière d'emplois qualifiés permanents que pour les activités saisonnières, qui nécessitent au préalable une motivation réelle et la recherche d'une aptitude. Cette formation, sous l'égide de la Fafsea, l'organisme paritaire collecteur agrée (OPCA) des salariés de l'agriculture et des métiers annexes, y contribue. Elle donne lieu à un stage pratique pour ces demandeurs d'emploi.

Immersion

Des visites sont également organisées, au total six, dans des exploitations agricoles très différentes et même dans des entreprises spécialisées dans les travaux paysagers. L'immersion en entreprise au cours de ce stage est complétée avec un suivi réalisé par un moniteur de la Maison familiale rurale de Sainte-Bazeille. La consolidation du parcours se fera à l'issue, avec même un accompagnement individualisé prévu à trois mois, et à six mois.

Ces demandeurs d'emploi pourront aussi, grâce à la synergie existant dans le réseau des Maisons familiales rurales, se familiariser à la conduite des engins agricoles notamment à la MFR de Bourgougnague, près de Miramont.

Jean-Paul Quioc Correspondant Sud Ouest


Voyage de fin d'année de la classe de 4ème
Destination Charente pour préparer la prochaine rentrée

Informations de dernière minute

 

            La classe de 4ème est rentrée de son voyage : découverte du milieu marin en Charente.

Ils rapportent dans leurs valises la salicorne et du sel de l’île Madame, quelques grains de sable des plages de Port les Barques et de La Rochelle. Leurs appareils photos sont remplis d’images de la station de lagunage à Rochefort, des ports de La Rochelle, du château d’Oléron, d’une promenade en mer et de leurs parties de pêche.

Vivifiés par l’air marin et bronzés comme du pain d’épice, ils sont prêts à attaquer leur rentrée en 3ème.

 

 
 

Retour de Vilnius
Les élèves de Bac pro première année en stage voyage en Lituanie

C 'est grâce au programme Erasmus de l'Agence Europe, et au soutien du Conseil régional d'Aquitaine, que les jeunes de la Maison familiale rurale de Sainte-Bazeille, en première Bac pro Services aux personnes et aux territoires » (Sapat) et Aménagement paysager (AP), au total 30 élèves, ont pu bénéficier d'une expérience de mobilité pour l'enseignement et la formation.

Dernièrement avec l'équipe pédagogique et les parents, les élèves ont pu faire le bilan de leur séjour de trois semaines à Vilnius, capitale de la Lituanie. Les jeunes ont été accueillis dans des structures de stage différentes, notamment au jardin botanique de la ville très réputé, dans un restaurant associatif, un centre de rééducation pour personnes dépendantes, ainsi qu'à l'Ecole française « Montesquieu » de Vilnius. Cette école s'est déclarée d'ailleurs prête à accueillir à nouveau quelques jeunes dans le cadre du service volontaire européen.

Cette opération, sous la conduite de l'équipe pédagogique et en particulier de leur monitrice Jacqueline Simonin, est pour les jeunes une façon de témoigner de leur ouverture d'esprit, de leur autonomie, qui joueront en leur faveur dans leur avenir professionnel.

Ouverture d'esprit

Grâce à ce séjour durant le mois de mai dernier, les jeunes ont pu certes apprendre, mais aussi découvrir la capitale et participer à la Journée de l'Europe, et celle de la musique qui constitue un des temps forts de l'année. Ils ont également visité l'ancienne ville royale où les grands-Ducs résidaient, à Trakai, un site sublime entre lacs, forêts et autres petites îles. Ils ont pu découvrir tout un panorama sur la ville et ses alentours en montant à la célèbre tour de télévision de Vilnius, un des édifices les plus élevés de l'Europe orientale.

Un séjour qui ne sera pas le dernier car les responsables de la Maison familiale rurale planchent déjà sur un prochain séjour des élèves à Ragogna en Italie, une ville jumelée avec celle de Sainte-Bazeille. Le directeur, Jean Maurice Aligon, à l'issue de ces échanges s'est déclaré particulièrement satisfait de cette opération qui donne aux jeunes cette ouverture d'esprit nécessaire pour envisager le futur.

Jean-Paul Quioc Correspondant Sud Ouest


La classe de 1ere « aménagements paysagers » part à la rencontre des acteurs du Paysage
Découverte de l’approche écologique des espaces paysagers


En ce début d’année scolaire, la classe de 1ere aménagements paysagers est partie à la rencontre des gestionnaires du bois de l’hippodrome sur la commune du BOUSCAT en banlieue bordelaise. 

Cet endroit récemment mis en valeur au mois de Juin dernier est le résultat d’une participation concertée d’artistes, de paysagistes, d’animateurs de quartiers, d’entrepreneurs du BTP, d’associations de protection de la nature et d’habitants de la commune.

Sandrine FAUCON, responsable du pôle développement durable a suivi durant deux ans toute la phase de maturation de ce projet. En dialoguant avec nous, elle a pu nous initier à l’importance de la conception paysagère et à toutes les réflexions « avant chantier ».

Ensuite, Loïc CHANTOME, agent d’entretien et de valorisation du boisement, nous à parlé de son travail quotidien dans le bois. Il doit supprimer les espèces végétales invasives et s’assurer de la biodiversité des lieux en favorisant les végétaux de nos régions. Son rôle est d’également surveiller cet espace sensible car plusieurs espèces animales protégées y sont présentes.

Au fil de la visite, il nous a fait découvrir les œuvres originales d’artistes qui ont travaillé des troncs d’arbres pour faire des sculptures, des bancs, des tables, des aires de jeux donnant ainsi à ce bois une atmosphère originale et agréable.

Cette rencontre nous a permis de voir que l’on peut aménager et entretenir un parc de façon naturelle en respectant la biodiversité et les besoins des habitants. Cet espace nous montre que la nature peut-être l’allié du jardinier/paysagiste. 







 

Voyage de fin d'année de la classe de 4ème
Destination Charente pour préparer la prochaine rentrée

Informations de dernière minute

 

            La classe de 4ème est rentrée de son voyage : découverte du milieu marin en Charente.

Ils rapportent dans leurs valises la salicorne et du sel de l’île Madame, quelques grains de sable des plages de Port les Barques et de La Rochelle. Leurs appareils photos sont remplis d’images de la station de lagunage à Rochefort, des ports de La Rochelle, du château d’Oléron, d’une promenade en mer et de leurs parties de pêche.

Vivifiés par l’air marin et bronzés comme du pain d’épice, ils sont prêts à attaquer leur rentrée en 3ème.