Activités des élèves
2011/2012
Réalisation d'un jardin éphémère
A l'occasion d'un salon professionnel
    Concept original pour un salon d’exception du 12 au 15 mai 2011 dans le sud-ouest à Ste Bazeille. Salon dédié à l’aménagement et la décoration In et Out. Elégance côté jardin en Aquitaine avec 60 exposants pour ce rendez-vous de charme.

   Jean Michel Morin, paysagiste et organisateur a proposé à nos jeunes de la classe de première «Aménagement Paysagers » de créer un stand présentant leur formation sur thème de la Garonne. Les matériaux et les végétaux ont été fournis par les entreprises locales Morin, Rospar, Jay, Bousquet.

    La conception a été réalisée en grande partie en autonomie.


    Le salon se déroulant sur un weekend long, la participation s’est faite sur la base du volontariat. C’est ainsi qu’une dizaine d’élèves a réalisé un jardin éphémère sur le thème imposé et a accueilli le public pour le présenter.
La rentrée à la MFR
Une année prometteuse
Bonne rentrée à la MFR de Ste Bazeille avec un accroissement des effectifs en 4ème 3ème de l’enseignement agricole, la poursuite de la formation Bac Aménagements paysagers et l’ouverture de la filière Bac pro Services aux personnes et aux territoires (SAPAT) en remplacement du BEPA SAP.

Après avoir accueilli durant les deux mois d’été les jeunes diabétiques de l’AJD, les équipes de restauration et d’entretien ont remis les locaux en état.


L’équipe pédagogique (cf photo) a fait sa rentrée le 25 août et plusieurs réunions pédagogiques ont permis de préparer cette nouvelle année scolaire :

• Ecriture des plans de formation,
• Réflexion sur le plan d’animation de la vie résidentielle.
• Préparation des réunions de rentrée
• Prévision de l’organisation matérielle
Dès les premières semaines, un effort particulier a été réalisé pour que les jeunes comprennent le nouveau fonctionnement de leur scolarité basée sur la pédagogie de l’alternance entre les milieux socio professionnels et l’établissement scolaire mais également la vie résidentielle en micro société. Chaque groupe est sorti au moins une journée afin de favoriser la cohésion interne :
• Découverte du canal de Garonne en Gabarre pour les plus jeunes,
• Randonnée pédestre avec les secondes professionnelles SAPAT,
• Deux jours de chantier rivière avec le groupe de seconde professionnelles NJPF (nature Jardins paysage forêt)
Les parents sont invités à s’investir dans l’accompagnement de leurs enfants en collaboration avec les moniteurs.

Le Conseil d’administration s’est réuni pour faire un bilan de l’année écoulée, donner les nouvelles orientations et planifier les différentes réunions des commissions qui nourriront les prochaines rencontres des administrateurs. De nombreux projets se réaliseront en cour d’année :
• Construction d’un nouveau bâtiment de 3 salles d’activité dont un laboratoire de sciences,
• Préparation d’un projet de mobilité européenne avec la ville de jumelle de Ragogna en Italie,
• Partenariat avec plusieurs associations du marmandais pour des activités culturelles,
• Engagement dans des projets soutenus par les conseils général et régional, la MSA,
• Refonte du site de l’établissement.


Première sortie 2nde Prof SAPAT
EIE SAPAT Octobre 2011




   La classe de seconde SAPAT de la MFR de Sainte Bazeille est partie du 17 au 20 octobre au gîte atelier de Saugnac et Muret dans les Landes.

   L’enseignement à l’initiative de l’établissement (E.I.E.) est un module de la formation bac pro, qui doit permettre aux élèves de découvrir le patrimoine et se familiariser avec l’environnement.

A cette occasion, les élèves ont visité le château de Roquetaillade, participé à des ateliers aussi divers que la fabrication de papier recyclé, la course d’orientation, la pratique de jeux traditionnel (échasses, 6 quilles), la randonnée en V.T.T., de même que la confection des repas quotidiens.

Les élèves ont ainsi appris à être autonomes, responsables et à s’organiser entre eux, à se repérer dans l’espace, appliquer des règles d’hygiène, préserver l’environnement, comprendre la gestion de la forêt des Landes, développer le sens artistique....

   Le vendredi 21 octobre les élèves ont présenté à leurs parents et aux membres du conseil d’administration de la Maison Familia
le Rurale les activités réalisées durant cette semaine.   


Course d'orientation des classes de 3ème EA
Un temps de convivialité et d'entraide au Pech de Berre
   
   Le jeudi 3 novembre, les soixante élèves de troisième de la MFR sont allés faire une course d’orientation sur le site du Pech de Berre sur la commune de Nicole.

    Ils ont été accueillis sur place par Eric JOLIT, éducateur sportif, et ont commencé par pique-niquer au bord du « canalet », ce canal qui permet aux péniches de passer du Lot à la Garonne en évitant les bancs de sable du confluent.

    A 13h00, le temps se faisant menaçant, nous nous sommes rendus au point de départ de la course, près du cimetière de Nicole. Eric a expliqué à tout le monde le but de la course : suivre un circuit à l’aide d’une carte en passant par des points balisés le plus rapidement possible. Il a expliqué la lecture de la carte, puis nous nous sommes répartis par équipe de 4 avant de nous élancer à la recherche des balises. Les équipes se succédaient toutes les trois minutes au départ. Le circuit faisait deux kilomètres et demi avec un dénivelé de 130 mètres. En bas nous suivions un chemin dans les bois avant de monter sur le plateau où il y avait un magnifique point de vue sur le confluent du Lot et de la Garonne.

    Les champions furent les Daltons qui trouvèrent les 10 balises en 1heure et 6 minutes. Les premières filles réussirent le tour complet en 1h 17minutes, et malgré l’apparition de la pluie, tout le monde est rentré enchanté et en pleine forme, quoiqu’un peu fatigué de cette randonnée automnale.
 
Visite de la MARPA de Ste Bazeille
Animations personnes agées.

   Dans le cadre de leur formation, les jeunes de la classe de terminale BEPA de la MFR de Ste Bazeille ont à proposer des activités d’animation à différents publics.


    Le Jeudi 1 décembre, cette classe s’est rendue à la MARPA pour un après midi récréatif.
Des activités manuelles ont été réalisées avec les résidents. Des échanges inter générationnel, riches ont ponctué cet après midi. Les objets fabriqués ont demandé de la patience mais ont été réussi.


    Pour clôturer cette demi-journée, les résidents et les élèves ont partagé un gouter.


Assemblée générale ordinaire du 15 décembre 2011
La MFR a tenu son AG en présence de nombreux invités : Monsieur Fekl ; vice président du Conseil Régional, Monsieur Diefenbacher ; député, Monsieur Hocquelet ; conseiller général et Madame Voinot représentant le maire de Ste Bazeille.

   Rapport d’orientation du président Rouchy

   Chaque année, cet exercice est pour moi l’occasion de porter un regard réflexif sur la mission des administrateurs de la Maison familiale rurale. J’emploierai donc souvent le nous associant ainsi les bénévoles du conseil d’administration.
Avons-nous répondu aux attentes des jeunes, des parents, des salariés et plus largement de notre territoire ?
Dans un premier temps, je rappellerai les réalisations de l’année 2010-2011 puis j’indiquerai ce que nous comptons privilégier à moyen terme.

   Le premier point porte sur toutes les améliorations matérielles que nous nous efforçons de réaliser afin que les élèves et les salariés disposent d’un outil confortable, agréable et favorables aux objectifs fixés en respectant les évolutions de sécurité et d’accessibilité.
• Nous avons créé une salle à manger pour les salariés qui souhaitent prendre leur déjeuner sur place permettant également d’accueillir nos partenaires et libérant ainsi une pièce nécessaire en cuisine.
• Dans un cadre plus général d’organisation des bâtiments, nous avons aménagé un vestiaire à proximité des douches afin que les filles disposent d’un local adapté pour se préparer à l’EPS sans nécessairement remonter dans les internats.
• Les réseaux informatiques et téléphoniques ont été optimisés ainsi que la salle informatique ou un mobilier spécifique a été installé.
• Afin d’éviter des surconsommations énergétique, nous remplaçons petit à petit les menuiseries extérieures des internats et des bureaux.
• Pour finir sur ces aspects matériels, nous avons sollicité une entreprise pour réaliser un diagnostic accessibilité qui engendrera des travaux de mise aux normes dans les deux prochaines années.

   Le conseil d’administration souhaite affirmer la participation des familles à la vie associative. Chaque occasion de rencontre (réunions de parents, journées portes ouvertes, soirées conviviales, …) nous permet de vous expliquer le rôle important que vous avez dans ce type d’établissement. Pour compléter ces informations, il nous a paru nécessaire de vous écrire un bulletin semestriel. Notre site internet a été modifié facilitant ainsi l’accès aux élèves et aux salariés et permettant de montrer à nos partenaires les différentes actions réalisées au cours de l’année.

   Cependant, le plus important à mes yeux, restent les modifications de structure qui s’opèrent depuis 2009 ; date de la réforme de la voie professionnelle. Les formations BEPA sont transformées en bac professionnel en trois ans. Ces modifications ont nécessité une concertation en réseau qui abouti par la mise en place d’un cursus deux plus un : soit seconde et première dans un établissement et terminale en regroupement dans un autre. Cette organisation n’a pas été souhaitée. Nous avons cependant tout mis en œuvre pour en faire des parcours innovants et dynamiques favorisant la réussite des élèves. La première promotion de jeunes, une classe de bac professionnel aménagements paysagers, termine cette année sa formation dans la MFR de La Sauve Majeure. Malgré quelques difficultés au début, nous pouvons considérer, aujourd’hui, que ce parcours sera bénéfique aux élèves tant sur leur cursus scolaires que sur leurs capacités d’analyse et d’ouverture aux autres. Il nous reste maintenant, à faire vivre ce partenariat mais aussi à réussir cette transformation dans la formation services aux personnes et aux territoires que nous conduisons avec la MFR de Miramont.

   Dans le cadre de la formation des adultes, la MFR s’est inscrite dans le dispositif ADEMA (Accès des demandeurs d’emploi aux métiers agricoles) en partenariat avec le FAFSEA et Pôle Emploi. Nous avons accompagnés avec réussite, deux promotions d’un mois chacune avant que cette action ne s’arrête par manque de moyen financier. Le bilan nous conforte dans l’idée que nous sommes capables de répondre à des besoins du territoire dès lors qu’ils sont cohérents avec nos spécificités.

   Ce début d’année scolaire a été marqué par un recrutement un peu inhabituel avec une demande importante en classe de 4ème et 3ème EA. Les équipes de salariés se sont mobilisés pour proposer et mettre en œuvre une organisation permettant un accompagnement de qualité. Ce fut parfois difficile au cours de ce premier trimestre mais nous avons bon espoir que la deuxième partie de l’année sera plus sereine et plus constructive.

   Voyons maintenant quels sont les chantiers pour le moyen terme.
Tout d’abord, la construction d’un nouveau bâtiment scolaire de trois salles d’activité dont un laboratoire de sciences devrait démarrer prochainement. Je profite de la présence des représentants du conseil régional d’Aquitaine et du conseil général pour les remercier des aides financières qu’ils nous accordent régulièrement lorsque nous investissons. Ces nouvelles salles ajouteront un peu de confort et de qualité dans les formations actuelles et nous permettrons d’accueillir des groupes supplémentaires si des opportunités se présentent.
Nous envisageons également, avant la date butoir de 2015 de mettre nos anciens bâtiments aux normes d’accessibilité.

   Dans un environnement ou les échanges sont transnationaux, la MFR ne pouvait pas rester enfermer dans son petit coin de territoire. Deux occasions s’offrent à nous d’ouvrir nos jeunes à la mobilité ou aux échanges culturels et linguistiques.
   La première vient de la commune de Ste Bazeille, récemment jumelée avec le village de Ragogna au nord de l’Italie. Une monitrice s’est investi dans ce rapprochement et à trouver du sens à un prolongement avec nos jeunes. Nous nous sommes inscrits dans le programme européen Léonardo, nous solliciterons la ligne budgétaire correspondante du conseil régional et nous accompagnerons une trentaine de jeunes en stage voyage durant quinze jours au mois de mai 2013.
   La deuxième opportunité vient de notre fédération régionale, partenaire institutionnel privilégié des MFR du Maroc. Dans les évolutions des échanges avec ce pays, il est proposé des relations bilatérales de maison à maison en complément de l’existant. Un établissement du Nord Est du Maroc est en cours de création. Nous étudierons toutes les possibilités de collaboration entre administrateurs, jeunes et salariés de nos deux structures.

   Pour finir, nous continuerons de préparer une grande fête du territoire, prévu en mai 2013 à l’occasion de la célébration du cinquantième anniversaire de l’installation de la MFR dans le village de Ste Bazeille.

   Vous constatez, qu’un fois de plus, l’année s’annonce riche en réflexion, en action et en partage. Nous n’oublions pas cependant, que tous ces chantiers poursuivent essentiellement l’objectif d’accompagner des jeunes et leurs familles le plus loin possible dans le chemin du réussir autrement.
 

Rencontre avec Dame Garonne
Les jeunes des classes de 3ème ont visité le scénovision de Couthures.
   Début janvier, les élèves des classes de 3ème de la Maison Familiale de Sainte-Bazeille avaient pris rendez-vous avec les gens de Garonne.

   Cette visite au scénovision à Couthures sur Garonne avait plusieurs objectifs. Le premier était destiné à illustrer une semaine dédiée à l’Histoire de l’Art. Le deuxième objectif était de découvrir ce fleuve, ainsi que ces gens qui habitent à proximité et qui vivent en suivant son rythme, dans l’attente d’une nouvelle crue. Enfin, cette sortie devait leur permettre de découvrir leur territoire et de les aider à s’y ancrer.

    Après avoir assisté au spectacle vivant, l’animatrice du scénovision est venue à leur rencontre afin de répondre à leurs nombreuses questions : « comment faites-vous pour qu’il y ait de l’eau dans le salon de coiffure ?, qu’est ce qui bouge ? C’est nous ou la maquette … ». Une petite visite dans les coulisses s’imposait.

   Pour terminer, les jeunes ont découvert la maquette animée du village, ainsi que le film en 3D, d’ailleurs ce dernier a clôturé en beauté ces deux heures de visite, «C’était super ! Par moment, j’avais envie d’entrer dans l’image ».

  En sortant de ce lieu, ils n’ont pas pu s’empêcher d’aller voir Garonne, probablement pour lui parler, nous ne pouvons pas en être certains car ils étaient beaucoup plus silencieux.

Le bal chic des "terminales SAP"
Dans le cadre d'un projet d'utilité sociale, des jeunes ont organisé une soirée.
Amandine, Béatrice, Cécilia, Laura, Jihane et Alicia, élèves en Terminale SAP, ont organisé une soirée « Bal de promo » pour leur Projet d’Utilité Sociale. La soirée s’est bien déroulée, tout le monde s’est beaucoup amusé, a beaucoup dansé. A la fin de la soirée, un roi et une reine ont été désignés. Merci à tous pour votre participation enthousiaste!!!  
 
 
Thème orientation des 3ème EA
Visite d'une tannerie dans le cadre de la découverte des métiers
   Le jeudi 2 février 2012 nous sommes allés visiter la tannerie de Mr LESCOUZERES à Marmande. Il faisait très froid.

   Il nous a très bien reçu et nous a expliqué toutes les étapes qu’il y avait pour traiter et tanner les peaux afin qu’elles se conservent bien.

   Il nous a montré les machines qu’il utilisait et comment il faisait pour coudre les cuirs. Il fabrique des chaussons, des coussins, des gilets, des sacoches, des couvertures, etc. .

    Ca nous a bien plus, il nous a montré des peaux de renard, de cerf, de chèvres angoras et même une peau de grizzly du Canada. Il nous a même dit qu’il avait tanné des peaux de tigres pour un cirque !! Ya juste l’odeur qui était un peu forte.

   Les 3ème EA
Exercice d'évacuation incendie
Dans le cadre de la prévention incendie, en collaboration avec les sapeurs pompiers de Ste Bazeille, les jeunes ont vécu un exercice d'évacuation en condition réelle.
 
Le mercredi 1 février à 22h30, l'alarme incendie de la MFR retenti.

Les jeunes sortent des chambres et cheminent vers le lieu de rassemblement. Une surprise les attend. Ce sont les pompiers qui conduisent l'évacuation. Le feu est -il réel ? un doute s'installe chez certains. La descente de l'internat est plus rapide que d'habitude.


Les jeunes sont comptabilisés par les surveillant et le moniteur de service. Il manque 3 élèves. l'information est immédiatement communiqué aux soldats du feu qui passe l'internat au "peigne fin" .

Durant cette période, les jeunes sont invités à se rassembler dans un hall chauffé, le thermomètre affichant une valeur négative.

Les pompiers continuent l'exercice puis prennent un peu de temps pour faire un bilan et donner quelques conseils. Ils expliquent entre autre que le système de sécurité installé peut sauver des vies et qu'il convient de ne pas jouer avec.

Au bout d'une demi heure, les élèves retournent tranquillement se coucher. Les pompiers rangent leur matériel.

L'exercice a été utile, il a permis aux secouristes de prendre connaissance des lieux et  de tester la réactivité des jeunes en condition réelle.
La MFR sous la neige
Comme dans tout le Lot et Garonne, la neige a perturbé le fonctionnement de la MFR. Les moniteurs ont adapté les activités des élèves
Les élèves de la MFR font « la frayée »

Lundi matin (6 février 2012), en arrivant à la Maison Familiale :
Quelle surprise ??? Des tonnes de neige !!!!

Soyons plus précis, quelques centimètres de poudreuse.

Les plus courageux (9 élèves de 4ème, et BEPA SAP) ont bravé le froid, et se sont lancés héroïquement dans la réalisation d’une « frayée ». Après une heure de travail intensif, armés d’une pelle, ils ont réussi à dégager des chemins pour faciliter le passage de tous.

*Faire la frayée : patois vosgien qui signifie pelleter la neige afin de se frayer un chemin.





Atelier radiophonique
Les élèves de 4ème EA et seconde professionnelle réalisent des enregistrements en vue de créer un DVD pour le 50ème anniversaire de la MFR


  Un atelier radiophonique a eu lieu le 29 mars dans les locaux de la MFR.
  Les élèves ont alors invité puis questionné les « anciens » moniteurs et élèves de la MFR. Parmi eux, se trouvaient Nicole LEMAITRE ancienne monitrice, Alain LAFARGUE ancien moniteur, Bernard SIMMONET élève en 1969, et René FLOURET élève en 1965. Les élèves de BAC professionnel SAPAT et NJPF, curieux de savoir comment se déroulait la vie à la MFR autrefois avaient élaboré des questions sur des thèmes divers (les repas, les cours, la discipline, l’internat, ...).
  Ils ont été enregistrés et coachés par l’animatrice Marie Lebas, de l’association radio.com-unik.

  La veille, le 28 mars, Marie Lebas a animé des ateliers radiophoniques sur le thème de l’eau avec les élèves de 4ème.

Les 3èmes visitent la confiserie Georgelin
Dans le cadre de leur orientation, les classes de 3ème ont visité plusieurs artisans et participé aux olympiades des métiers au parc des exposition de Bordeaux lac
   Le 14 mars, nous sommes partis de bon matin pour visiter la fabrique de bonbons et autres plats cuisinés à VIRAZEIL

   C’était le jour de fabrication des sucettes à la framboise et nous avons été impressionnés par les explications du fabricant. Il fait liquéfier un sucre spécial jusqu’à 140° avant de le verser sur une plaque où il le mélange avec l’arôme de framboise. En refroidissant ça fait une pâte élastique qu’il mélange et tord dans tous les sens.

   Ensuite il fait des pâtons qu’il passe dans une vis sans fin où les sucettes sont moulées.
Ils fabriquent plus de trente variétés de bonbons et de parfums.

   Mais on trouve aussi des confitures et des plats cuisinés, foie gras, pâtés, etc…

   Hum, c’était très bon, à la fin ils nous ont offert un paquet de bonbons à chacun.

 
Les élèves de seconde professionnelle SAPAT en visite à l'ESAT du Puch
L’ESAT (Etablissement et Service d'Aide par le Travail) « Le Puch » est intégré dans le secteur rural de Sauveterre de Guyenne. Ses activités professionnelles appartiennent au domaine agricole : horticulture, vitiviniculture et espaces verts.
 
   Dans le cadre de la découverte des structures, le jeudi 03 mai 2012, la classe de seconde SAPAT a été accueillie par l’ESAT du Puch à Sauveterre de Guyenne. Cet établissement est géré par l’association « Voir Ensemble »reconnue d’utilité publique. Le projet est l’accompagnement, la promotion des personnes aveugles ou malvoyantes.

   Le matin, les élèves ont eu une présentation de l’organisation et de la structure, qu’ils ont ensuite visité. Le déjeuner s’est déroulé avec les bénéficiaires de l’ESAT.

   L’après-midi les jeunes de la MFR ont été répartis dans 4 ateliers (horticulture, revalorisation du bois de vigne, vitiviniculture et espaces verts). Ils ont pu participer avec les bénéficiaires aux différents travaux. Un échange entre élèves et ouvriers s’est instauré dans une ambiance chaleureuse.

   La journée s’est clôturée par un gouter partagé.

   L’ESAT ouvre ses portes le 12 mai 2012 de 10 h00 à 17 h30
Voyage d'étude des classes de 3ème
Au début du mois de mai, les jeunes des classes de 3ème EA sont partis dans les Pyrénées.
Voyage d'étude de la classe de seconde NJPF du 28 mai au 1 juin
Les élèves ont choisi pour décors de leur voyage d'étude les Pyrénées orientales.
 
 

  Nous sommes partis découvrir les paysages, la faune et la flore montagnarde dans les Pyrénées orientales, dans le secteur Puymorens-Font romeu, suite à un projet porté par les élèves.


   Le gite placé à Angoustrine était au centre des activités.
   Dans un premier temps nous avons découvert les alentours du gîte, puis nous sommes partis en randonnée pour découvrir la flore dans la vallée du Lanoux : gentiane des Pyrénées, pin à crochets, jonquilles sauvages, orchidées, primevère et la faune, dont des colonies de fourmis, des fouilles de sanglier, des marmottes, des rapaces en traversant des paysages superbes pour atteindre l’étang de font vive.


   Ensuite nous avons réalisé une descente en vtt au départ de Font romeu pour atteindre le village d’Angoustrine, soit 750 mètres de dénivelé sur une distance de 17 kilomètres ne traversant les pistes de ski de fond, les sentiers et des prés à vache pour vivre de nombreuses sensations.


   L’activité canyoning fut riche elle aussi, dans un canyon calcaire coté espagnol, exposé plein sud, dont les eaux étaient chaudes. Au cours de la descente, les toboggans, sauts et descentes en rappel firent le régal de tous.


Voyage d'étude de la classe de 4ème
Le Tarn sous toutes ses facettes
   
  Les quatrièmes sont partis découvrir les richesses naturelles et économiques de ce département.

  Après avoir empruntés les routes sinueuses des gorges de l’Aveyron, les jeunes se sont lancés à l’ascension de la ville de Cordes sur Ciel.

  Le lendemain, le monde du granit nous a ouvert ses portes, carrière ouverte, atelier de taille du granit, et pour terminer randonnée dans les rochers du Sidobre à la recherche de l’oie.

  Jeudi a été une journée dans les Monts de Lacaune, avec pour thème la gastronomie. Les jambons Oberti nous ont mis l’eau à la bouche, et l’eau de la Salvetat nous a désaltérés.

  Pour terminer cette semaine de découverte, la ville de Durfort nous a livré tous ses secrets dans le travail du cuivre.

  Il a fait beau, nos piqueniques au bord des lacs se sont bien passés.